Pour un monde sans torture ni peine de mort !
Accueil    >    Agir    >    Autres actions et événements    >    La lettre de l’ACAT – actualités, action et prière 15 janvier 2018
Actualités de l'ACAT
La lettre de l’ACAT –actualités, action et prière- AVRIL 2019

Chers adhérents et sympathisants,

« Le monde ancien s’en est allé,
un monde nouveau est déjà né.
Tout cela vient de Dieu :
il nous a réconciliés avec lui par le Christ,
et il nous a donné le ministère de la réconciliation.
Car c’est bien Dieu
qui, dans le Christ, réconciliait le monde avec lui :
il n’a pas tenu compte des fautes,
et il a déposé en nous la parole de la réconciliation.
Nous sommes donc les ambassadeurs du Christ,
et par nous c’est Dieu lui-même qui lance un appel :
nous le demandons au nom du Christ,
laissez-vous réconcilier avec Dieu.
Celui qui n’a pas connu le péché,
Dieu l’a pour nous identifié au péché,
afin qu’en lui nous devenions justes
de la justice même de Dieu ».

Paul 2Co5 17,21

Quatrième dimanche de Carême, déjà, et qu’avons nous fait pour marcher vers Toi ?
Dans tous les cas, on constate que la torture, qui se nourrit du silence, ne disparaît pas. Au contraire.

Alors, quoiqu’il en soit, merci d’être là et de donner de la voix !

Surtout, il ne faut pas se taire !

Cordialement,
fraternellement

Cécile Auriol, au nom du conseil d’administration de l’ACAT

La lettre de l’ACAT –actualités, action et prière Ides de Mars 2019

Chers adhérents et sympathisants,

« Droits humains : n’oublions pas notre idéal commun ! » (Guy Aurenche)

Dans le Christ et avec Lui, sortons de nos déserts.

Ou bien plutôt, nous à qui est donnée la foi, tâchons pendant ce Carême, d’aller à sa suite dans le désert.

Et comme chaque début de Carême, vous pouvez retrouver » ici le dossier paroisses et notre feuillet destinés aux membres de votre communauté.

Samedi dernier, réunis pour notre Assemblée générale, nous avons eu l’honneur et le plaisir d’écouter Maitre Lambert Nigarura, Président de la Coalition Burundaise pour la Cour Pénale Internationale et membre du Barreau Pénal International. Ce militant de la première heure et cofondateur de l’ACAT-Burundi, est revenu sur la dérive de son pays, qu’il a été obligé de quitter suite aux évènements de 2015.

Son exposé, la relation de destins individuels sur fond de batailles géopolitiques et idéologiques, nous a rapproché plus encore un peu plus de ce pays et de ses défenseurs, pour lesquels nous souhaitons redoubler d’efforts et de constance (vœu exprimé de notre Président Luc Detavernier). L’ACAT Burundi nous a aussi fourni un document important concernant la situation des détenus et leur traitement dans les geôles burundaises.

Cordialement,

Cécile Auriol, au nom du conseil d’administration de l’ACAT

La lettre de l’ACAT – Edition spéciale (Actualités, action et prière, 3è semaine de février 2019)

Cher Ami (e) de l’ACAT,

Cette édition spéciale de notre « Lettre » vous est signale la prolongation de la campagne Libye– Europe, et ce, jusqu’à nouvel ordre - ici vous trouverez notre Communiqué de presse.

Nous attirons votre attention, dans le corps des documents, sur l’adresse corrigée de notre a.s.b.l., à laquelle vous devez renvoyer les pétitions ou lettres –les divers documents vous sont à nouveau fournis en PJ-. Cette action commence en Allemagne à porter des fruits palpables, puisque l’ACAT Allemagne a reçu des réponses positives et circonstanciées, de députés fédéraux de trois grands partis, dont celle de députés (verts) affirmant leur soutien à la cause de Pro-Asyl et de l’ACAT Deutschland.

En sus, trois communiqués importants de la FIACAT qui vous permettent de (re) prendre le pouls de notre Fédération.

Nous comptons sur vos assistance et foi en notre action.

Cécile Auriol, administratrice de l’ACAT

La lettre de l’ACAT – actualités, action et prière février 2019
« L’unique et même Esprit distribue ses dons, comme il le veut, à chacun en particulier »
(1 Co 12, 4-11)

Cher Ami (e) de l’ACAT,

Saint Paul Apôtre écrit aux Corinthiens 12,31-13 :
« J’aurais beau parler toutes les langues
des hommes et des anges,
si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour,
je ne suis qu’un cuivre qui résonne,
une cymbale retentissante. »

Avec St Paul, agissons dans Son amour.
La condamnation à mort d’une jeune activiste saoudienne a été rejetée – nous l’avons appris ce 1er février-. Ainsi, nous entamons ce mois avec une heureuse nouvelle. Cependant Israa Al-Ghomgham et ses coaccusés restant incarcérés, nous devons agir sans attendre !

Notre équipe vous remercie de votre soutien incontournable.

Cordialement,

Cécile Auriol, administratrice de l’ACAT

La lettre de l’ACAT – actualités- carnet de Carême , action et prière janvier 2019

Cher Ami (e) de l’ACAT,

Ouvrons l’année par la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens qui proclame :

« Frères,
les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit.
Les services sont variés, mais c’est le même Seigneur.
Les activités sont variées, mais c’est le même Dieu qui agit en tout et en tous.
À chacun est donnée la manifestation de l’Esprit en vue du bien.
À celui-ci est donnée, par l’Esprit, une parole de sagesse ;
à un autre, une parole de connaissance,
selon le même Esprit ; un autre reçoit, dans le même Esprit, un don de foi ;
un autre encore, dans l’unique Esprit, des dons de guérison ;
à un autre est donné d’opérer des miracles,
 
à un autre de prophétiser, à un autre de discerner les inspirations ;
à l’un, de parler diverses langues mystérieuses ; à l’autre, de les interpréter.
 
Mais celui qui agit en tout cela,
c’est l’unique et même Esprit :
il distribue ses dons, comme il le veut,
à chacun en particulier. »

Notre équipe vous remercie chaleureusement de votre soutien sans lequel nous serions si peu.

Nous vous souhaitons à tous une heureuse, et si possible formidable, année 2019.

Pour vaillamment commencer, une kyrielle de bonnes nouvelles !

Cordialement,

Cécile Auriol, administratrice de l’ACAT

Sur notre page Facebook
La lettre de l’ACAT – actualités, action et prière 15 janvier 2018

À vous tous,

« Que chaque jour de cette année 2018, nous sachions comme Marie, ouvrir
nos cœurs à l’Emmanuel et partager sa lumière autour de nous »

A l’occasion de ce Courrier, nous saluons tous nos fidèles appuis et sympathisants passés, présents et à venir, et leur souhaitons une année à la fois douce et rayonnante de vitalité, avec un texte et une image (transmis par une « Veilleuse » de l’ACAT, récemment retournée en France).

Comme vous l’avez constaté, depuis quelques années, nous jalonnons le temps liturgique de préparations. Pour vous orienter lors de ce Carême, nous avons ainsi patiemment ou diligemment élaboré à plusieurs mains un livret … (que nous plaçons en PJ).
Pour bénéficier d’un élan toujours renouvelé, nous insistons sur l’importance de vos forces vives. Nous accueillons ainsi avec reconnaissance tout écho de vos activités, de vos recherches, découvertes, articles –que nous publierons éventuellement- et prières (appuyant notre action).

Bonne seconde partie du mois de janvier
Courage à tous

Cécile Auriol, pour le conseil d’administration de l’ACAT


Les appels du mois

Sahara Occidental et Maroc
Nous conformant à la requête de sœurs européennes en ACAT, nous revenons en ce début 2018 sur la problématique du Sahara Occidental, et du mauvais traitement des opposants sahraouis par le Maroc dont 19 restent à ce jour privés de liberté !
(ACAT France)

la description de l’ impasse au Sahara Occidental
la proposition de Lettre aux autorités chérifiennes à signer et à envoyer aux autorités


Colombie

La série de meurtres de défenseurs se poursuit, au lieu de la paix qui devrait s’installer ...
(OMCT et Amnesty)

la description de la situation d’urgence sur laquelle nous intervenons :
En Colombie les dirigeants de communautés (à coté de nombreux autres, comme les syndicalistes ou certains membres des FARC démobilisés) sont victimes d’une vague d’assassinats et de violations très préoccupante …
la Lettre en espagnol à adresser au gouvernement colombien et plusieurs destinataires facultatifs
une proposition de traduction de la lettre


Actualités de la FIACAT

Communiqué du 2 janvier 2018
La FIACAT dit non à la violation de la liberté d’expression et de culte et à la
répression violente de la démarche pacifique des chrétiens en République Démocratique du Congo. A ce propos, voir aussi un article paru dans le quotidien la Croix le 8 janvier…
Rappel de la Campagne-30-ans-de-la-FIACAT qui a consiste à collecter des dons afin de faire libérer des oubliés la justice à Madagascar


Autres actualités

L’OMCT revient sur l’examen à Genève des pays suivants : Rwanda, Timor Leste, Cameroun, Bulgarie et Moldova, par le Comité contre la torture (CAT) … sélectionner 62eme session et la langue
Dans le cadre de notre AU de ce mois, nous partageons ce communiqué de l’OMCT adressé au ministre de la défense colombien Luis Carlos Villegas : « Ce ne sont pas des histoires de jupons -comme M. Luis Carlos Villegas l’a déclaré, ce qui a déclenché un tempête dans le pays (N.D.L.R) -mais des attaques contre le droit à défendre les droits »
Vous pouvez consulter l’Agenda de Justice et Paix ici, et des témoignages de RDC postés sur les réseaux sociaux, ainsi que la newsletter de Be Pax (ex Pax christi).
Il doit rester au cœur de nos prières… La Cour suprême iranienne a confirmé la condamnation à mort de l’universitaire Ahmadreza Djalali. Arrêté en avril 2016, accusé d’intelligence avec le Mossad, il serait lié, selon Téhéran, à l’assassinat de deux responsables du programme nucléaire iranien tués par des bombes collées à leur voiture il y a quelques années. La télévision publique iranienne a récemment présenté les confessions de ce professeur de la VUB. Selon le procureur le procureur général Dolatabadi, il a ainsi confessé avoir fourni des documents secrets concernant le programme nucléaire iranien à un service étranger et des informations sur des scientifiques nucléaires.
Du coté belge, les affaires étrangères suivent le dossier en permanence. Jeudi dernier (11-01-), le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a demandé à son homologue iranien que la peine de mort infligée à M. Djalali, ne soit pas appliquée. Le 14 novembre dernier, une résolution du parlement bruxellois a été adoptée à l’unanimité. Elle invite les Gouvernements des Communautés à suspendre, notamment, la collaboration universitaire avec l’Iran tant que la sécurité et les droits de l’homme des professeurs invités ne seront pas garantis à leur retour en Iran. Le 10 janvier, quatre rapporteurs de l’ONU ont appelé l’Iran à annuler "immédiatement" la condamnation à mort de l’universitaire irano-suédois. (Agence Belga ; DH et Parlement)


Prier pour les victimes

« Ô Dieu tourne nos regards »

O Dieu,
tourne nos regards
vers les êtres sans paroles,
vers les innocents sans voix !
Inscris au profond de nous le respect pour tous les êtres humains
et garde vivant en nous le sentiment de leur dignité !
Au cœur des peuples déchirés, fais grandir la lueur d’un horizon nouveau !
Aux gens de la nuit, offre une fenêtre sur le jour, comme une trouée d’amour !
Mets dans nos cœurs et nos bouches la parole qui relève et sauve les mots risqués qui ouvrent à un commencement nouveau et signent le temps de Noël !

Pasteure Suzanne Schell, in « Traces Vives” éditions Labor & Fides, 1997

« Le Christ n’a pas de mains »

Le Christ n’a pas de mains, il n’a que nos mains pour faire son travail d’aujourd’hui.
Le Christ n’a pas de pieds, il n’a que nos pieds pour conduire les hommes sur son chemin.
Le Christ n’a pas de lèvres, il n’a que nos lèvres pour parler de Lui aux hommes.
Le Christ n’a pas d’aides, il n’a que notre aide pour mettre les hommes de son côté.

Nous sommes la seule Bible que le public lit encore.
Nous sommes le dernier message de Dieu écrit en actes et en paroles.

Prière anonyme du XVème siècle
Retrouvez plus d’information sur le site Internet de l’ACAT


Suivez et « soutenez » notre page Facebook

Soutenez l’ACAT en faisant un don : CCP : BE 29 0001 495 125 64
Cette lettre vous adressée en tant que membre ou sympathisant de l’ACAT Belgique francophone
Si vous ne souhaitez plus la recevoir, merci de nous le signaler en répondant à ce message.
Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture, Rue Brogniez 44, 1070 Bruxelles

  Imprimer