Pour un monde sans torture ni peine de mort !
Accueil    >    Prier    >    Méditations pour le temps de Carême    >    Méditation pour le deuxième dimanche de Carême 2016 (21 février)
Intention de prière
Seigneur, en monde où la violence se déchaîne, fais de nous des artisans de paix, des bâtisseurs d’amour.
Viens mettre le baume de ton Amour sur le cœur de tous ceux qui souffrent ;
qui sont en manque de repères,
ceux qui sont maltraités, torturés et de leurs bourreaux.
Nous t’en prions.
Appels à intervention
Appel urgent (Decembre 2017) - ARABIE SAOUDITE

Abdulkareem al Hawaj, un jeune Saoudien chiite, a été condamné à mort, sur la base d’aveux extorqués sous la torture, pour des faits qu’il aurait commis en 2012, lorsqu’il était mineur. Suite à son arrestation, il aurait été détenu au secret pendant les cinq premiers mois de sa détention. Il n’a pas non plus eu accès à un avocat pendant sa détention provisoire et ses interrogatoires.

Appel urgent (Decembre 2017) - TADJIKISTAN

BOUZOURGMEKHR YOROV,
un avocat maltraité en prison !

Condamné pour divers chefs d’accusation spécieux à 28 ans d’emprisonnement, l’avocat tadjik Bouzourgmekhr Yorov est battu, humilié et tenu régulièrement à l’isolement. Il a très probablement été arrêté afin d’être empêché de défendre les dirigeants d’un parti d’opposition interdit qu’il représente et afin de dissuader tout autre avocat de le faire.

Appel urgent (Novembre 2017) - BELGIQUE

PLAIDOYER POUR LE BIEN-VIVRE DES ANCIENS DETENUS

Appel urgent (Novembre 2017) - GUINÉE-EQUATORIALE

Bientôt deux mois que le dessinateur équato-guinéen est détenu sans inculpation à la prison de Black Beach à Malabo. Son péché est d’avoir publié la Bande dessinée « La Pesadilla de Obi » (« Le cauchemar d’Obiang »), très critique envers le régime du Président Teodoro Obiang Nguema au pouvoir depuis août 1979.
En 2014, Ramon Esono Ebalé, qui vit au Paraguay, publie « La Pesadilla de Obi », dans laquelle il dénonce les abus du régime en place en Guinée- équatoriale, au nombre desquels les élections frauduleuses, la corruption et les richesses accaparées par le clan Obiang.

Appel urgent (Octobre 2017) - BAHREÏN

TORTURES ET HARCÈLEMENT
Outre une pratique généralisée de la torture et des mauvais traitements sur les détenus, les autorités bahreïnies s’en prennent de plus en plus systématiquement aux défenseurs des droits humains et aux opposants politiques du pays.

Méditation pour le deuxième dimanche de Carême 2016 (21 février)

Carême 2016

Méditation du 2è dimanche - 21 février

Gen 15 : 5-18 ; Phil 3 : 17-4 :1 ; Luc 9 : 28-36

Traditionnellement, le deuxième dimanche de Carême nous invite à revisiter et méditer les alliances que Dieu a conclues avec son peuple : alliance avec Abram dans le livre de la Genèse, mais aussi celles avec Moïse et les prophètes, qui sont présents dans le récit de l’Évangile.

Ces alliances nous rappellent qu’à l’origine de toute foi il y a la démarche de Dieu à notre égard pour nous ouvrir à un avenir, à la confiance et à la marche avec Lui.

Mais je suis interpellée ce dimanche par le sommeil qui happe tant Abram que Pierre, Jacques et Jean.
Sommeil comme celui d’Adam au moment de la création d’Eve1, comme celui d’Elie dans le désert sous un genêt2, comme celui de Jacques, Pierre et Jean au Jardin de Gethsémané3 ….
Ce sommeil évoque notre faiblesse humaine, notre lassitude, notre épuisement face à certaines situations (« Jésus trouva les disciples endormis, épuisés de tristesse » Lc 22 : 45).
Il arrive que notre marche à sa suite se révèle plus éprouvante que nous ne l’aurions imaginée : obstacles, incompréhensions, difficultés relationnelles, déceptions, … Nous nous sentons fatigués de mener un combat dont nous ne comprenons pas toujours le sens, dont l’issue ne nous semble pas refléter l’intensité de notre engagement ou à la hauteur de notre ardeur …
Or, pendant ce sommeil de l’homme, l’incessante activité créatrice de Dieu se poursuit : Dieu crée la femme pour offrir l’altérité à Adam, il enflamme le bûcher consumant les offrandes qui scellent l’Alliance avec Abraham, l’ange apporte à Élie de quoi raviver ses forces et son courage, Jésus mûrit l’intimité avec son Père pour affronter la nuit d’angoisse et de douleurs qui s’ouvre devant lui.

L’humain ne peut assister à ce processus de création de Dieu, il en reçoit les fruits : à son réveil, c’est une aube nouvelle qui commence pour lui ; Adam découvre celle qui devient son vis-à-vis, Abraham reçoit la promesse d’une descendance et d’un pays à habiter, Élie mange et trouve les forces pour marcher pendant 40 jours et 40 nuits jusqu’à l’Horeb où il recevra la révélation d’un Dieu inattendu, les disciples à Gethsémané découvrent un Maître qui soigne son ennemi.
Sur la montagne de la Transfiguration, ils contemplent cette présence de Dieu en son Fils : la gloire rayonne de cette intimité vécue entre le Christ et son Père, dont sont témoins les représentants de l’Ancienne Alliance.
L’intimité de la prière, le combat qu’elle représente aussi, conduit de l’épreuve à l’expérience de la présence qui apaise. Elle conduit au rayonnement et à l’action de grâces : « Maître, il est bon que nous soyons ici » (Lc 9 :33)
Toutefois, ce moment « hors du temps » ne peut qu’être temporaire : le sommeil renouvelle pour engager à l’action, dans une obéissance renouvelée (« Celui-ci est mon fils bien-aimé que j’ai choisi. Ecoutez-le » v 35). Pierre a mis un moment à le comprendre.

« Seigneur, nous te présentons avec une confiance et un courage renouvelé notre frère Albert LOVE.
Bien que condamné à mort et détenu dans la prison de Livingstone au Texas, il se déclare dans « les couloirs de la Vie ». Sa force et son rayonnement spirituel nous démontrent la puissance de la foi que tu as placée en lui.
Il nous rappelle combien la méditation de Ta Parole et l’intimité qu’il cultive avec Toi sont source de paix et force dans l’adversité.
Accueille les demandes de son cœur et bénis le dans son témoignage de rayonnement auprès des autres détenus. »
Amen

PNG - 301 ko
Le sculpteur Nizar Ali Badr raconte la grande tristesse syrienne avec des pierres
  Imprimer