Pour un monde sans torture ni peine de mort !
Accueil    >    Prier    >    Méditations pour le temps de Carême    >    Méditation pour le mercredi des cendres 2016 (10 février)
Méditation pour le mercredi des cendres 2016 (10 février)

Revoici le carême, souvent on pense renoncement, privation, … mais c’est d’abord un temps de préparation à la fête de Pâques. Temps favorable pour nous débarrasser de ce qui nous empêche de nous laisser emporter par le Seigneur dans sa Vie, dans sa résurrection.

C’est un temps de grâce que Dieu dans sa miséricorde infinie nous donne chaque année pour expérimenter de façon intense son amour inépuisable ; nous plonger sans réserve dans son amour.
Quarante jours pour grandir dans l’amour de Dieu et de notre prochain.
Le prophète Joël nous dit : « Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment. ». Pour sa part saint Paul, invite le croyant, « au nom du Christ, […], à se laisser réconcilier avec Dieu, à ne pas laisser sans effet la grâce reçue de Dieu ».
Nous avons tout reçu de Dieu. Nous pouvons tout lui remettre pour que Lui fasse son œuvre en nous car nous savons qu’il nous aime. Et il vient parmi nous, il va accepter l’anéantissement de la croix, la souffrance et la mort pour nous sauver, pour nous emporter avec Lui dans sa résurrection, dans sa vie en plénitude. Vie éternelle qui commence déjà maintenant. Nous avons tout ce temps de grâce du carême pour nous préparer à accueillir son don, pour nous ouvrir d’avantage à la Vie, pour lui faire plus de place pour qu’Il puisse venir vivre en nous.
Nous sommes appelés durant ce temps de grâce à remettre sa vie en conformité avec l’Evangile, invités au jeûne, à la prière et au partage.
Seigneur, montre-nous la façon dont nous pouvons chacun personnellement vivre ces trois pôles.
En tant que membres de l’acat, nous pouvons :
Faire l’aumône de notre temps pour signer une lettre ou une pétition, écrire à un prisonnier pour l’encourager ;
Faire l’aumône de notre prière pour nos frères torturés et ceux qui peut être sont aussi blessés et qui se vengent en torturant d’autres.
Jeûner de ce qui nous encombre pour être plus ouverts aux autres, pour pouvoir partager d’avantage notre temps, nos biens.
Laissons-nous encourager par le pape François : « Il est beau d’expérimenter la joie de répandre cette bonne nouvelle, de partager ce trésor qui nous a été confié pour consoler les cœurs brisés et donner de l’espérance à tant de frères et de sœurs qui sont entourés de ténèbres. Il s’agit de suivre et d’imiter Jésus qui est allé vers les pauvres et les pécheurs, … avec tout son amour. » (Pape François, message pour le carême 2014)
Bon et saint carême à tous.
Nadine DAWANCE,
Administratrice Acat Belgique Francophone

PNG - 200.6 ko
(Illustration : Nizar Ali Badr sur l’actualité en Syrie. L’artiste Nizar Ali raconte la vie avec des pierres… )

Intention de prière :

Seigneur accompagne toutes ces familles syriennes et tous ces jeunes gens jetés sur les routes par la guerre. ;
Veille sur les habitants des régions assiégées de la Turquie voisine et redonne leur la liberté de pouvoir respirer l’air pur du matin à pleins poumons, la joie de savourer les fruits de ta terre et celle d’aider leurs freres nus ;
Soutiens les défenseurs emprisonnés, ces intellectuels et artisans de paix qui refusent de devenir » les complices d’un crime » pris dans les filets d’un dirigeant intraitable ;
Accueille en ton Royaume le défenseur Tahir Elçi et tous tes enfants kurdes tombés sous les balles. Ils ne voulaient que la Paix et ne demandaient qu’à vivre .
Amen

  Imprimer

Documents joints