Pour un monde sans torture ni peine de mort !
Accueil    >    Prier    >    Méditations pour le temps de Carême    >    Méditations Carême 2015    >    Méditation pour le second dimanche de Carême 2015 (1er mars)
Intention de prière
Seigneur, en monde où la violence se déchaîne, fais de nous des artisans de paix, des bâtisseurs d’amour.
Viens mettre le baume de ton Amour sur le cœur de tous ceux qui souffrent ;
qui sont en manque de repères,
ceux qui sont maltraités, torturés et de leurs bourreaux.
Nous t’en prions.
Appels à intervention
Méditation pour le second dimanche de Carême 2015 (1er mars)

La Parole de Dieu… pour nous aujourd’hui
Marc 9, 2-10

2. Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean et il les conduisit seuls à l’écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux.

En ce vingt et unième siècle, Jésus prend toujours avec lui des disciples (et nous en sommes) ; il les choisit spécialement et leur permet de dépasser leurs possibilités actuelles en leur permettant de l’entrevoir tel qu’il est : l’homme « nouvelle forme » de l’au-delà de ce monde et de ce temps.

3. Ses vêtements devinrent resplendissants et d’une telle blancheur qu’il n’est pas de foulon sur la terre qui puisse blanchir ainsi.

Il nous est donné d’entrevoir la réalité qui est en Christ : il est l’homme qui possède la plénitude de la vie humaine ; il a acquis tout son poids en quantité et en qualité de vie.

4. Elie et Moïse leur apparurent s’entretenant avec Jésus

Il est pionnier pour l’avenir de l’humanité. Il en est la tête. Ce qui est annoncé en lui deviendra réalité pour tous ceux qui le suivront membres de son Corps ; il les libèrera des forces de la mort et les fera naître à la Vie parfaite.

5. Pierre, prenant la parole, dit à Jésus : « Rabbi, il est bon que nous soyons ici ; dressons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse et une pour Elie »

Nous voudrions dès maintenant vivre de cette vie ; mais c’est maintenant le temps de l’obscurité, celui de l’enfantement douloureux et progressif : nous sommes encore en marche vers le jour de notre naissance d’hommes inachevés.

6. Car il ne savait que dire, l’effroi les ayant saisis.

Nous ne pouvons pas exprimer clairement ce que nous serons dans l’avenir que nous attendons.

7. Une nuée vint les couvrir et de la nuée sortit une voix : « celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le.

Le monde de Dieu est un autre monde ; Dieu demeure dans une condition qui nous surpasse, mais dans laquelle il sait pourtant déjà nous introduire. Oui, nous le croyons, Dieu sait déjà nous rendre proches de Lui et nous faire vivre dans son intimité ; il échange avec nous et son message est un message vivant : Ecoutez Jésus, nous dit Dieu, il est mon Fils, mon « porte-parole » près de vous.

8. Aussitôt, les disciples regardèrent tout autour et ils ne virent que Jésus seul avec eux.

C’est vrai, maintenant une seule chose est à notre portée : Te connaître, ô Père, par la vie de ton fils, telle qu’il l’a vécue sur la terre.

9-10. Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur recommanda de ne dire à personne ce qu’ils avaient vu, jusqu’à ce que le Fils de l’homme fût ressuscité des morts. Ils retinrent cette parole, se demandant entre eux ce que c’est que ressusciter des morts.

Et Dieu nous dit encore : vous ne pourrez vraiment dire aux autres que vous avez eu, en Jésus-Christ, la vision de l’homme achevé de l’au-delà, de l’homme de l’humanité nouvelle, que Dieu a conçu et qui est en train de se faire, humanité nouvelle dont le Christ est les prémices, qu’après l’avoir vraiment vu vivant dans les conditions de l’au-delà de ce temps et de ce monde. Et cela est un don que seul le Saint – Esprit de Dieu peut vous faire.

Prière d’intercession pour le Dr Denis Mukwege (Congo)

Seigneur, malgré tout son militantisme pour les victimes et les survivantes de la violence sexuelle, Denis Mukwege est devenu la cible des auteurs de crimes qu’il dénonce. Accompagne-le sur son chemin de vérité et donne-lui la force de poursuivre son combat tant physique que psychique, ou économique et juridique. Que sa foi, son dynamisme, sa simplicité et son humilité portent des fruits nouveaux à l’égard de ces femmes, en RDC et à travers le monde. Que toutes les personnes qui luttent pour la promotion des droits de l’homme et pour la paix et la démocratie, soient reconnues et soutenues dans le monde entier.

[Méditation proposée par le pasteur Sylvie Gambarotto]

  Imprimer